Le Pr Henri JOYEUX dialogue avec le Pr Jean-Bernard FOURTILLAN

Un Fonds de dotation, à but non lucratif, pour votre santé

Les professeurs Jean-Bernard Fourtillan et Henri Joyeux ont décidé d’unir leurs efforts, pour faire connaître au grand  public, en même temps qu’aux professionnels de la santé et aux chercheurs, cette découverte essentielle et les médicaments (patchs à 1 ou 2 réservoirs), en cours de préparation, qui en découlent.

Ils ont créé un Fonds de dotation, à but non lucratif, le Fonds Josefa, auquel ont été donnés, en totalité, les droits de propriété intellectuelle des brevets de médicaments issus de cette découverte.

> En savoir +

Cette découverte
révolutionne
la compréhension
et le traitement
des maladies
neurologiques !

Les publications disponibles

  • LE LIVRE - 216 pages.
    Toutes les explications scientifiques
  • LA BROCHURE
    52 planches illustrées et commentées
> Découvrir

La Valentonine : Clé de la découverte

1958-mltA.B LERNER découvre
la mélatonine
Hormone neuro-protectrice

1961-6mhW.M.Mc ISAAC découvre
le 6-méthoxy-harmalan
Hormone de la veille

1994-vltJ-B FOURTILLAN découvre
la Valentonine
Hormone du sommeil

La découverte
du système Veille-Sommeil

permet de comprendre, pour la première fois,
comment fonctionne notre organisme,
alternativement en mode sommeil et en mode éveil,
par tranche de 24 heures.

Trois hormones sécrétées par la glande pinéale, pendant la nuit, la mélatonine (MLT), le 6-méthoxy-harmalan (6-MH) et la Valentonine (VLT) protègent notre organisme et assurent la régulation des vies psychique et végétative.

> En savoir +

La mise au point galénique des patchs sera entièrement financée par la Fonds Josefa. Nous nous sommes adressés à des fabricants qui ont pour mission de nous livrer des patchs prêts à l’emploi en septembre 2017.

Les brevets, européens (EP) et internationaux (PCT), qui protègent les applications thérapeutiques de cette découverte, ont été déposés, et donnés, en totalité, au Fonds Josefa.

> En savoir +

Au cours de l’été 2017, avec les Laboratoires pharmaceutiques que nous aurons choisis pour partenaires, nous demanderons une Autorisation Temporaire d’Utilisation (ATU), afin de mettre immédiatement ces traitements à la disposition des malades.

> En savoir +