Voici nos réponses à vos questions les plus fréquentes. Pour tous ceux qui souhaiteraient poser une question, rendez-vous dès à présent sur la page « Contact »

Quand les patchs seront-ils disponibles ?

En ce qui concerne les patchs à 2 réservoirs (100 microgrammes de 6-MH et 400 microgrammes de VLT, pour les maladies de Parkinson et d’Alzheimer ; 50 microgrammes de 6-MH et 200 microgrammes de VLT pour les troubles du sommeil et les dépressions nerveuses), ils seront disponibles courant 2017 (3ème trimestre).

Les capsules de mélatonine dosées à 3 mg peuvent être achetées sur internet, au prix de 25  » environ les 180 capsules (prise d’1 capsule dosée à 3 mg le soir au coucher, pour protéger ses neurones). Sur le plan pratique, le dosage de la mélatonine dans le plasma sanguin, prélevé à partir de 1h du matin, qui permettra d’évaluer la sécrétion des 3 hormones (MLT, 6-MH, et VLT) par la glande pinéale, prendra un peu plus de temps, car nous devons implanter la méthode de dosage du marqueur mélatonine (selon une méthode de couplage de spectrométrie de masse et de chromatographie liquide, décrite dans nos brevets) dans les laboratoires d’analyses médicales du monde entier. Mais ce délai ne retardera en rien la mise à disposition des patchs en 2017.

> Posez votre question

Que peut-on faire pour améliorer le sommeil et les fonctions mentales des patients atteints de la maladie d’Alzheimer, dans l’attente de la disponibilité des patchs de VLT et de 6-MH (prévue pour Juillet 2017) ?

Les patchs à 2 réservoirs, appliqués au coucher et enlevés le matin au réveil, qui permettront de délivrer 100 microgrammes de 6-MH et 400 microgrammes de VLT, sur une période de 8 heures, ne seront pas disponibles, pour les patients atteints de maladies neuro-dégénératives, du type Parkinson et Alzheimer, avant le 3ème trimestre 2017. Dans cette attente, l’administration de Clomipramine (Anafranil® et génériques), à la dose d’un comprimé de 10 mg, le soir au coucher, peut se révèler bénéfique pour ces patients. En effet, les neuropsychiatres ont constaté, depuis de nombreuses années, que l’administration de Clomipramine améliore le sommeil et la cognition chez les personnes âgées et les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Cet effet thérapeutique s’explique par le fait que cet antidépresseur majeur, chef de file des IRN (Inhibiteurs du Recaptage de la Noradrénaline), provoque une stimulation noradrénergique des pinéalocytes (unités cellulaires de la glande pinéale), qui a pour conséquence d’augmenter les productions pinéales des 3 hormones pinéales (MLT, 6-MH et VLT) ; et ainsi d’améliorer le sommeil, la vigilance, et la cognition.

Références : « La glande pinéale et le système Veille-Sommeil. Applications thérapeutiques » par Professeur Jean-Bernard Fourtillan. Livre (page 155) et Brochure (page 46)

> Posez votre question