L’incroyable interview de Jean-Bernard Fourtillan par James Parkinson et Aloïs Alzheimer (2ème partie)

Lettre n° 144 du Pr Henri Joyeux

Après la présentation détaillée, par James Parkinson et Aloïs Alzheimer eux mêmes, des maladies qui portent leur nom, voici un deuxième interview fictif mené par James et Aloïs. Ils interrogent le Professeur Jean-Bernard Fourtillan qui a découvert l’hormone du sommeil et la régulation veille-sommeil.

Deuxième interview

Le  Pr Jean-Bernard Fourtillan répond à nouveau à James Parkinson et Aloïs Alzheimer. Il explique comment l’apport des 3 hormones, la Mélatonine (MLT), le 6-Méthoxy-Harmalan (6-MH) et la Valentonine (VLT), peut être efficace quand elles sont insuffisamment sécrétées par la glande pinéale. 

Il faut d’abord, au delà des troubles cliniques du sommeil et des autres symptômes typiques des maladies, mesurer par une simple prise de sang, prélevé à partir de 1 h du matin, soit 3 heures après le coucher, la concentration plasmatique de Mélatonine, marqueur de l’intensité des sécrétions des 3 hormones par la glande pinéale. Le résultat de cette analyse et l’examen clinique du malade, permettront de savoir si un traitement hormonal substitutif doit être mis en œuvre. Il consistera à administrer simultanément, le soir, au coucher, 3 mg de MLT, par voie orale, et un patch transdermique à 2 réservoirs, capable de délivrer, dans l’organisme, 100 microgrammes de 6-MH et 400 microgrammes de VLT.

Les patchs, très attendus du grand public, sont actuellement encours de fabrication. Ils seront à la disposition des malades à partir de l’été 2017.

Pour en savoir plus